Communiqué de presse du 18.02.2020

18. février 2020

Communiqué de presse

Nouveau paquet de mesures pour renforcer la stabilité financière

Pour la Caisse d’assurance du corps enseignant bernois, 2019 a été la meilleure année depuis la crise financière de 2008 sur le front des placements. La CACEB a en effet réalisé un rendement réjouissant de 11,85% sur ses placements. Ces bons résultats permettent à la caisse de rémunérer rétroactivement au taux de 2,5% le capital-épargne des assurés pour l’année 2019.

La CACEB est heureuse de cette évolution, mais elle reste prudente en raison de la volatilité des marchés des capitaux : vu les taux bas persistants et les incertitudes sur les marchés financiers, les prévisions de rendement à long terme sont plus faibles. De plus, l’augmentation constante de l’espérance de vie et le départ à la retraite des baby-boomers augmentent la pression liée au financement de la prévoyance professionnelle. Face à ces défis futurs, la Commission administrative a donc adopté un paquet de mesures visant à renforcer la stabilité financière.

Avec la stratégie de placements décidée en 2019, les rendements escomptés du portefeuille CACEB sont légèrement supérieurs à 2%. Pour éviter de compromettre l’équilibre financier de la caisse, la Commission administrative a décidé de réduire le taux d’intérêt technique de 2,5% à 2,0% au 31 décembre 2019. Avec cette baisse, les engagements liés aux rentes en cours sont correctement représentés. La hausse résultante des capitaux de prévoyance des bénéficiaires de rentes peut être financée par le bon rendement des placements au cours de l’exercice écoulé.

Toutefois, la réduction du taux d’intérêt technique à elle seule ne sera pas suffisante pour juguler la redistribution des résultats des placements des assurés actifs vers les bénéficiaires de rentes. Dans la perspective du départ à la retraite des babyboomers durant ces prochaines années, il est précisément important de choisir des paramètres actuariels corrects. C’est pourquoi la Commission administrative prévoit une nouvelle réduction du taux de conversion à partir du 1er août 2022 au plus tôt. Pour que les pertes de rentes possibles des assurés à la veille de la retraite restent faibles, des mesures d’accompagnement seront examinées. Pour que les plus jeunes assurés puissent encore atteindre leur objectif de rente, la Commission administrative demandera une augmentation des cotisations d’épargne au Conseil-exécutif à partir du 1er janvier 2021.

Les différentes mesures seront élaborées en détail ces prochains mois, après quoi elles seront présentées aux assurés au deuxième semestre 2020.

Adresse pour toute demande de précisions :

Thomas Keller, Directeur
Téléphone : 031 930 83 50
E-mail : thomas.keller@blvk.ch

Ostermundigen, le 18 février 2020

Version imprimable