Évaluation du portefeuille de titres d’après les enjeux du climat : la CACEB dans le haut du panier

29. novembre 2021

Bonnes nouvelles pour la Caisse d’assurance du corps enseignant bernois : l’analyse climatique des placements en titres révèle que la CACEB s’en sort nettement mieux que le benchmark. Un objectif intermédiaire important a ainsi été atteint.

La CACEB a un intérêt marqué pour les thèmes du développement durable depuis des années et a ancré un concept de durabilité ESG dans son règlement sur les placements. En 2020, elle s’est soumise à la procédure de certification de CSSP/yourSRI et a obtenu une évaluation ESG de A pour ses placements en actions et obligations (le certificat de durabilité 2020). 
 
Les thèmes climatiques ont une place essentielle dans le concept de durabilité : la CACEB est convaincue que les changements climatiques représentent un risque à moyen et long terme pour les investisseurs. De plus, la CACEB peut et veut, grâce à ses investissements, jouer un rôle important dans la lutte contre le réchauffement de la planète. C’est pourquoi elle s’est soumise pour la première fois à une analyse climatique se soldant par une évaluation. Cette analyse a été effectuée au 30 juin 2021 par la société FE fundinfo (anciennement CSSP) pour l’ensemble des portefeuilles d’actions et d’obligations. 

Les résultats sont réjouissants : la CACEB s’en sort mieux que le benchmark pour l’ensemble des indicateurs liés à la stratégie climatique analysés du point de vue du scope 1 et du scope 2. L’empreinte carbone relative indique le niveau de l’empreinte CO2 normalisée du portefeuille par million investi en CHF. Pour cet indicateur, les placements de la CACEB sont inférieurs de 26,6 % au benchmark. L’intensité carbone mesure l’efficacité du portefeuille par rapport aux unités d’émissions de CO2 produites. Ici, la CACEB affiche même un pourcentage de 41 % inférieur au benchmark.

 

 

Le résultat positif s’explique avant tout par les mesures ancrées dans le concept de durabilité de la CACEB. Les entreprises qui enfreignent de manière grave les normes du Pacte mondial des Nations unies et les producteurs de charbon qui génèrent plus de 30 % de leur chiffre d’affaires avec des produits issus du charbon sont exclus de l'univers des placements. Toutefois, la CACEB ne mise pas seulement sur des critères d’exclusion et son engagement va bien au-delà, par exemple dans le dialogue avec les entreprises qui émettent beaucoup de CO2. Celui-ci intervient en priorité par le biais de l’Ethos Engagement Pool Suisse et de l’Ethos Engagement Pool International.


Le résultat de cette analyse climatique conforte la CACEB dans sa volonté de poursuivre la voie prise. Elle entend augmenter progressivement le niveau de durabilité de ses placements pour qu’ils deviennent de plus en plus respectueux de l’environnement. Dès 2022, les placements en actions et en obligations seront soumis à un nouveau contrôle des critères ESG.



Adresse pour toute demande de précisions
Theodor Tillmann, responsable Placement des capitaux
Téléphone 031 930 83 28