Rendement des placements 2021 et rémunération du capital-épargne

10. janvier 2022

La reprise économique mondiale s’est poursuivie l’année passée. Les perspectives conjoncturelles positives et les bénéfices en hausse des entreprises ont stimulé les marchés des actions, entraînant de nouveaux niveaux records sur les places commerciales. Vers la fin de l’année, la hausse rapide du nombre d’infections et l’arrivée d’un variant du virus très contagieux ont entraîné des corrections des cours boursiers. De plus, les marchés ont été perturbés par l’augmentation perceptible de l’inflation dans certaines régions du monde. Il est donc d’autant plus réjouissant que, malgré la situation volatile ces derniers temps, la CACEB ait pu réaliser un rendement de 7,9% sur la fortune dont elle assure la gestion. Le résultat positif s’explique une fois de plus par les bons résultats de notre portefeuille d’actions et des placements immobiliers.

Sur la base de ce résultat, la Commission administrative a décidé de rémunérer à 2,75% le capital-épargne et les capitaux-épargne supplémentaires « retraite anticipée » et « rente transitoire » au 31 décembre 2021.

La Commission administrative a par ailleurs décidé de rémunérer à 1,0% (taux d’intérêt de mutations) le capital-épargne et les capitaux-épargne supplémentaires « retraite anticipée » et « rente transitoire » en cas de mutations durant l’année 2022.

Les rentes de vieillesse ainsi que les rentes d’invalidité et de survivants dépassant le minimum LPP ne sont pas adaptées au renchérissement en raison de la sous-couverture persistante.

Le taux de couverture est passé de 97,2% au 31.12.2020 à 98,0% au 31.12.2021 (valeur prévisionnelle). Cela englobe des provisions pour une future réduction éventuelle du taux d’intérêt technique.

Il convient d’observer que les chiffres pour 2021 reposent sur des calculs internes et qu’ils n’ont pas encore été révisés. Les chiffres définitifs seront disponibles mi-avril 2022.